Beaucoup de gens se servent du crédit à la consommation pour réaliser leurs projets. En France, le crédit à la consommation a le vent en poupe. Financer un projet personnel ou un mariage, un voyage, l’achat d’un électroménager ou d’une voiture, des études ou divers projets. Comme son nom l’indique, un crédit vous retient et ainsi, il doit être remis. Donc, il est primordial de vérifier ses capacités d’acquittement avant d’être engagé. Ensuite, il faut, aussi, savoir choisir son type de crédit.

C’est quoi le crédit à la consommation ?

Un crédit à la consommation désigne un crédit alloué à un particulier par un établissement financier ou par une banque. Il concerne toutes opérations excepté celles qui sont liées à l’immobilier : achat des biens comme des meubles, un électroménager… Le crédit permet aux parents de prévoir la naissance d’un enfant et financer, aussi, ses études. En fait, le prêt s’avère un moyen de financer les moments importants de la vie. Plusieurs consommateurs optent pour le crédit à la consommation pour échapper à un effort de trésorerie trop sérieux et aussi d’éviter à financer des projets coûteux en un seul coup. En conséquence, ils se tournent vers leur banque ou autre établissement de crédit pour demander un prêt. Ils remboursent, alors, un capital prêté tous les mois dans une durée donnée.

Les banques ainsi que les filiales (les établissements spécialisés) ont leurs types de crédit octroyés. Les banques accordent un crédit personnel et les filiales octroient un crédit renouvelable et un crédit affecté. Si vous préférez souscrire auprès des entreprises de la distribution et du commerce comme des sociétés de vente ou de grands magasins, c’est rarement que vous avez un professionnel de crédit auprès de vous. Vous avez plutôt un employé de distribution qui possède un intérêt commercial et qui vous mettra en relation avec l’établissement financier. Faites-vous accompagner préférablement par un professionnel de crédit et concrétisez vos envies à l’aide du crédit à la consommation.

Quel type de crédit à la consommation choisir ?

Différents types de crédit existent et ils doivent être choisis en fonction de certaines conditions et selon leur utilité.

  • Le crédit personnel

Ce type de crédit vous permet de financer des projets de votre choix sans pour autant donner une justification. Alors, l’emprunteur a la possibilité de dépenser la somme pour des achats divers, des travaux, un voyage. Le montant du crédit et sa durée sont fixés au départ pour que l’emprunteur connaisse à l’avance combien il doit rembourser chaque mois.

  • Le crédit affecté

Le prêt affecté concerne une acquisition spécifique. À l’inverse du crédit personnel, l’emprunteur doit fournir des explications et justifications. Le crédit sera annulé, une fois la vente ne se produit pas.

  • Le crédit gratuit

Le crédit gratuit conditionne un taux d’intérêt nul pour le débiteur, autant que son nom l’énonce. Ainsi, le montant emprunté est égal à la somme remise.

  • Le crédit renouvelable

Ce prêt n’est pas réservé à un achat de biens en particulier. Le crédit revolving est octroyé pour financer les dépenses journalières. Le client peut utiliser une partie ou toute la somme.

  • LOA

La Location avec Option d’Achat est, souvent, optée pour un achat de voiture neuve. Le débiteur loue à l’établissement de prêt le véhicule pendant une durée attribuée en payant des mensualités. À l’échéance du contrat, l’acheteur peut prendre le bien en payant le prix fixé ou bien le rendre au prêteur.

Comment fonctionne le crédit à la consommation ?

Entre un prêteur et un débiteur, le crédit à la consommation est un contrat, le principal s’implique à prêter un montant défini et le secondaire s’engage à le rembourser.

Le crédit à la consommation est défini par :

  • Des durées minimales de trois mois jusqu’à quelques années ;
  • Des sommes comprises entre 200 euros à 75 000 euros ;
  • Une obtention peu astreignante

Le crédit consommation compte :

  • Un montant emprunté appelé capital
  • La durée, la somme et le nombre de mensualités
  • Le TAEG ou le taux annuel effectif global est le taux à profiter pour tout rapprochement. Il varie en fonction de l’établissement financier dont vous avez adhéré votre prêt. Néanmoins, il ne peut pas dépasser d’un taux d’usure ou un taux maximum.
  • Les garanties ainsi que les assurances conditionnelles
  • Le coût global du crédit

Avant que le prêteur vous fournisse un crédit à la consommation, il doit remettre à l’emprunteur une fiche d’information pour que ce dernier puisse comparer les diverses offres de prêt et préférer la plus convenable à sa situation. La fiche permet au client de comprendre nettement les caractéristiques indispensables du crédit et l’implication de l’engagement. Elle indique, souvent, de façon standardisée l’identité ainsi que l’adresse du bailleur, la catégorie du prêt, le montant global du crédit et les conditions de procuration des fonds, la durée du contrat…

Quelle protection pour l’emprunteur d’un crédit conso ?

Le crédit à la consommation est implanté par le Code de la consommation établissant un ensemble de règlements relatifs au contenu et à l’exécution du contrat. Souvent, les fondamentales mesures protectrices figurent :

  • L’obligation pour l’établissement financier de renvoyer une fiche de renseignement précontractuelle décrivant les particularités du contrat au futur débiteur pour qu’il puisse choisir consciemment ;
  • La responsabilité pour le prêteur de garder l’offre de contrat rappelant les conditions du prêt pendant 15 jours réguliers
  • La charge du prêteur de se garantir la solvabilité de son client en consultant souvent le FICP (Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers)
  • La possibilité pour le débiteur de faire marche arrière dans l’intervalle de 14 jours calendaires, à dater de l’approbation de l’offre de contrat de prêt. Un formulaire de contraction est prévu en rajout du contrat
  • L’opportunité pour le client de rembourser de façon anticipée une partie ou tout entier du crédit reste due.