Assurance auto pas chère : Les meilleures options pour les conducteurs économiques

Assurance auto pas chère

Publié le : 11 septembre 20236 mins de lecture

Chaque année, les tarifs de l’assurance automobile augmentent et de votre côté vous cherchez une façon de réduire vos dépenses. Inutile de mentir sur votre profil, il suffit d’appliquer les astuces que nous allons vous donner.

La prudence avant tout

Vous aurez plus de facilité à trouver une assurance auto moins chère lorsque vous êtes un conducteur émérite. Lorsque vous circulez sans accident responsable, vous augmentez chaque année votre bonus, ce qui aura un impact direct et positif sur le montant de vos cotisations. Voilà pourquoi, nous vous recommandons la plus grande prudence sur la route et votre vigilance sera forcément récompensée, peu importe votre compagnie d’assurances. De plus, moins vous faites de kilomètres, plus basse sera la cotisation. Lorsque vous le pouvez, évitez d’utiliser votre véhicule et privilégiez les transports en commun, le covoiturage ou le vélo. Bien évidemment, vous ne pouvez pas substituer l’intégralité de vos déplacements, mais en modifiant vos habitudes, vous diminuerez forcément le nombre de kilomètres parcourus chaque année. Étant donné que vous passez moins de temps sur la route avec votre véhicule, le risque d’accident diminue. De plus, certaines compagnies d’assurances encouragent l’écoconduite. N’hésitez pas à vous y intéresser de plus près, car vous diminuerez non seulement vos dépenses, mais vous avez en plus un impact positif sur l’environnement grâce à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. À cet effet, vous êtes davantage attentif à votre conduite en limitant les freinages brusques, par l’anticipation, des accélérations progressives et avec une conduite à bas régime. Ainsi, trouver une assurance auto pas chère devient plus simple.

À parcourir aussi : Assurances pour voitures professionnelles : des contrats adaptés à vos besoins

Privilégiez une assurance auto sur mesure

Par manque de connaissances ou par souci de simplicité, vous pourriez être intéressé par un contrat par défaut. Cependant, celui-ci n’est pas forcément adapté à votre besoin. Non seulement les garanties ne sont pas ajustées, mais vous payez également des cotisations plus onéreuses. Avec l’assurance à la carte, vous ajoutez et vous retirez des garanties selon vos exigences. C’est une solution flexible, particulièrement intéressante. Pour commencer, rendez-vous sur le site lolivier.fr afin de découvrir la modularité des contrats. Dans la même lignée que le conseil précédent, faites installer un boîtier connecté sur votre véhicule. Ce dernier analyse avec précision votre attitude, c’est-à-dire les kilomètres que vous parcourez, les accélérations, la vitesse moyenne et les freinages brusques. Toutes ces informations sont ensuite compilées pour être envoyées à votre compagnie d’assurances. Selon vos habitudes de conduite, vous pourriez bénéficier d’une remise grâce à la prudence de votre conduite. Dans tous les cas, l’économie ne doit pas se faire au détriment de vos garanties, car lorsque vous subissez un sinistre ou lorsque vous êtes responsable d’un accident, vous risquez de payer le prix fort.

Une formule d’assurance selon la valeur vénale du véhicule

Pour trouver une assurance voiture pas chère, impossible de faire l’impasse sur la formule. Mais comment choisir entre l’assurance tous risques ou au tiers ? Dans le premier cas de figure, le niveau de garantie reste important avec une couverture pour vous-même et votre véhicule en cas d’accident responsable. De nombreuses options sont également présentes, notamment contre l’incendie, le vol, le bris de glace et les catastrophes naturelles. En contrepartie, le montant de la cotisation annuelle est parfois rédhibitoire. Plutôt que de rouler dans l’illégalité, la solution consiste à vous orienter vers l’assurance au tiers. Une formule d’entrée de gamme garantissant l’indemnisation des victimes en cas d’accident responsable. De plus, rien ne vous empêche de choisir cette formule et de la compléter avec des options supplémentaires. Un véhicule d’occasion de plus de sept ans n’a plus qu’une faible valeur vénale. Donc, vous n’avez aucune raison de payer plus cher un contrat qui ne vous correspond pas. Par contre, la même logique ne s’applique pas sur une voiture neuve, car lorsque de grosses réparations doivent avoir lieu, vous risquez de vous retrouver dans une situation financière délicate.

Revoir le montant de vos franchises

La franchise correspond à la somme que vous devez payer en cas de sinistre. Mais si vous êtes un conducteur prudent, vous pourriez demander à votre assurance d’augmenter le montant de vos franchises afin de réduire votre cotisation annuelle. Souvent, vous retrouvez une certaine flexibilité et différents montants de franchises. Lorsque cette dernière est importante, le reste à charge de l’assurance diminue. Cependant, c’est un levier intéressant pour négocier à la baisse le montant de votre contrat d’assurance automobile.

Plan du site