Ferrari 575 M

La Ferrari 575M Maranello est un coupé GT 2 places. Lancé en novembre 2002, elle est le successeur de la Ferrari 550.
Elle est équipée d’un moteur qui passe de 5,4 L à 5,7 l.
Deux transmissions à six rapports sont disponibles, une boîte de vitesses manuelle conventionnelle et, pour la première fois sur un V12 Ferrari, la boîte de vitesses « F1 » (séquentielle) semi-automatique de Magneti Marelli. Le numéro 575 fait référence à la cylindrée du moteur en centilitres, tandis que le « M » est une abréviation de « modificato » (« modifié »).

La Superamerica est une version convertible innovatrice de Ferrari 575M Maranello. Le faible nombre d’exemplaires, 559 seulement, en fait une des voitures les plus exclusives jamais construites. Ce nombre suit la philosophie d’Enzo Ferrari pour qui le nombre idéal de voitures, c’est une de moins qu’il n’y a de clients.
La cinématique du toit est très particulière, puisque contrairement à la 550 barchetta (cabriolet sur base de 550 maranello) qui dispose d’une capote en toile classique, la 575 superamerica dispose d’un toit qui « bascule ». En version décapotée, le toit va alors se poser sur la partie arrière de la voiture sans aucune opération de pliage.

La Ferrari 575 GTZ est une version d’exception réalisée en 2006 pour le milliardaire et collectionneur japonais Yoshiyuki Hayashi. Elle a été construite pour lui en deux exemplaires, l’un pour rouler au Japon et l’autre en Europe.
Sa carrosserie, entièrement en aluminium, a été dessinée par Zagato sur la base de la Ferrari 575M Maranello. La voiture possède un toit typique à double bulle.






Publié le 3 février 2011 dans Fonds d'écran, Fonds d'écran Ferrari,

Ajouter un commentaire