Audi Quattro Concept

En 1980, une voiture faisait ses débuts au Salon international de l’Automobile de Genève. Depuis, son nom est devenu le symbole d’une longue série de succès pour son constructeur. Sur le terrain du sport comme sur celui du quotidien.

Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

Pour commémorer le 30e anniversaire de la première Audi quattro, Audi présente un show-car et revisite son propre concept dans une vision futuriste où le temps semble s’être emballé : l’Audi quattro concept affiche un moteur cinq-cylindres à turbocompresseur de 300 kW (408 ch), une carrosserie légère ainsi, évidemment, que la toute dernière génération de la transmission intégrale permanente quattro.

Compacte et puissante : l’extérieur de l’Audi quattro concept ne fait pas secret de son immense potentiel. Et s’il est impossible de ne pas constater la parenté avec les élégants coupés Audi A5 et RS 5, ce show-car s’impose par son image nettement plus agressive et extravertie. Les différences entre le modèle de base et cette version avancée sont plus marquées cependant que celles qui distinguaient hier l’Audi « Ur-quattro » de la version Sport quattro de 1984.

L’empattement de ce modèle unique affiche 150 millimètres de moins que celui de l’Audi RS 5. Objectif : plus de souplesse et de légèreté.
Les designers Audi se sont encore éloignés du modèle Sport quattro en raccourcissant le porte-à-faux arrière de 200 mm afin de préserver l’harmonie des proportions de base. C’est pour la même raison que la hauteur du toit a été réduite de 40 millimètres.

Avec ses dimensions extérieures (longueur × largeur × hauteur) de 4,28 m × 1,86 m × 1,33 m et son empattement de 2,60 m, l’Audi quattro concept a toute sa place dans le segment des voitures de sport.

Son toit surbaissé entraîne aussi une réduction de la hauteur de la partie vitrée et par là un abaissement du centre de gravité optique du véhicule. La custode arrière, toute en muscles, rend clairement hommage au design de l’« Ur-quattro » : cette partie arbore en effet les quatre anneaux emblématiques de la marque au niveau de la transition avec le flanc du véhicule, à ceci près que cette fois, ils ont été directement poinçonnés dans la tôle. Avec ses jantes surdimensionnées de 20 pouces à écrou central et 7 rayons dédoublés, l’Audi quattro concept présente des proportions extrêmement dynamiques et puissantes quand elle est vue de côté.

Les passages de roue au niveau des ailes élégamment arquées présentent un dessin évasé et sont un autre trait de style emprunté au design de l’Audi Sport quattro. C’est le cas aussi des sorties d’air situées sur le côté droit du capot, qui facilitent la respiration du moteur cinq-cylindres.

Le bloc avant se caractérise notamment par sa calandre Singleframe réduite à sa plus simple expression. La suppression du cadre en chrome lui confère un caractère fonctionnel et technique. Les généreuses entrées d’air verticales de part et d’autre du pare-chocs sont là pour rappeler les performances du moteur. Le sommet de leur grille rejoint la bande droite des modules de feux avant au couvercle en verre transparent. Toutes les optiques sont dotées de la technologie LED à haute efficience énergétique. Ces éléments LED changent d’apparence, disposés à l’horizontale ou à la verticale, et donnent un visage nouveau au bloc avant en fonction du mode d’éclairage sélectionné.








Publié le 10 mars 2011 dans Concept Car, Fonds d'écran, Fonds d'écran Audi, Vidéo, Vidéo Audi,

Ajouter un commentaire